8 conseils pour votre chaîne YouTube

par Mylan
30 mars 2019

Dans notre série d’articles « 8 conseils pour.. » nous vous partageons certaines de nos pratiques. Le premier article est consacré à YouTube avec huit conseils, plus ou moins évidents, pour gérer votre chaîne.

YouTube est, pour nous, un outil de promotion de sa musique ou de son activité. Il offre une énorme visibilité aux artistes, qu’ils pourront transformer ensuite (vers les concerts, les CD, le streaming,..) bien au-delà de la seule rémunération de la plateforme. En tant que principale vitrine, il est primordial de travailler le contenu et la chaîne YouTube elle-même, pour maximiser cette précieuse visibilité. Voici 8 bonnes pratiques, non exhaustives, pour apprendre à bien gérer sa chaîne YouTube (en tant qu’artiste, mais cela s’applique à beaucoup d’autres activités comme les médias).

1. Les descriptions

Les descriptions sont importantes pour vos vidéos, elles impactent leur référencement (facilité pour les trouver lors de recherche YouTube ou Google) et permettent de communiquer avec votre public. Nous vous conseillons de créer un modèle de description qui met en avant les informations essentielles (titre de la vidéo, lien d’abonnement, crédits, réseaux sociaux..) tout en l’adaptant au style de communication de l’artiste (à l’image des YouTubers qui font preuve d’humour en description, notamment en y glissant un message à ceux qui ont eu le courage d’aller jusqu’au bout de la description).

Vous pourrez aussi mettre à jour la première ligne de la description (celle que l’on va voir sans avoir besoin de dérouler) au gré de vos grosses annonces (album, tournée). Ces annonces en description permettent de toucher le public qui continue de regarder vos vidéos (cependant attention à ne pas oublier de mettre à jour cette annonce une fois qu’elle n’est plus d’actualité pour ne pas faire l’effet inverse et « périmer » vos vidéos).

2. Les playlists

Les playlists youtube, permettent d’organiser vos vidéos, en les regroupant par catégories. Pour un artiste, les playlists thématiques pourraient être les suivantes : « Interviews », « Freestyles », « Featurings ». Il est possible d’ajouter des vidéos extérieures à votre chaîne, notamment utile pour les contenus médias.

Au moment de créer vos playlists, quelques paramètres essentiels s’offrent à vous :

  • Classement, choisir l’ordre d’apparition des vidéos dans la playlist (manuel, par popularité, par date)
  • Le titre et la description qui doivent être le plus explicites possible pour la recherche YouTube ou vos utilisateurs
  • La confidentialité, publique pour être visible dans la recherche ou non répertorié pour être accessible via un lien ou la page d’accueil de la chaîne.

Une fois votre playlist créée, vous pouvez la promouvoir en l’ajoutant dans la description de vos vidéos, sur la page d’accueil de votre chaîne YouTube ou en communiquant son lien sur les réseaux sociaux.

L’intérêt de ces playlists est multiple : augmenter le nombre de vues (une personne qui lance une playlist va enchaîner vos vidéos), mettre en avant certaines vidéos (qui seraient passées inaperçues hors de ses playlists) et faire de votre chaîne un vecteur de communication (avec des vidéos ordonnées selon vos objectifs de communication).

3. La page d’accueil

La page d’accueil de votre chaîne est la vitrine de votre activité. Elle offre plusieurs options pour communiquer des informations à votre public et mettre en avant les contenus de votre chaîne tels que :

  • La bannière de votre chaîne : va vous permettre de faire passer des informations importantes (comme l’annonce d’une tournée, sortie de single ou d’album) en la mettant à jour régulièrement (hors promo, n’hésitez pas à mettre une information générique fixe). 
Sur cette même bannière se trouve, en superposé, jusqu’à 5 liens vers les réseaux sociaux, plateformes de streaming ou site officiel. Vous devez paramétrer ces liens depuis votre compte YouTube (Modifier la chaîne > À propos > Liens), seul le nom du premier lien sera écrit en entier (les autres seront sous forme d’icône).
  • Vidéo mise en avant : vous pouvez pousser une vidéo lors de l’arrivée des visiteurs sur votre page d’accueil. Plusieurs choix sont possibles selon votre actualité : dernier clip uploadé sur la chaîne, dernière interview sur une chaîne externe ou carrément une vidéo de présentation (type bande-annonce) créée pour l’occasion.
    Cette vidéo doit être choisie deux fois, pour les nouveaux visiteurs et pour les abonnés (pour les abonnés il est aussi possible de sélectionner une playlist plutôt qu’une vidéo et rajouter un message).
  • Contenus mis en avant : vous pouvez créer des sections mettant en avant différents contenus sur la page d’accueil de votre chaîne YouTube, afin de bien rediriger vos visiteurs. Nous vous conseillons de mettre en avant les playlists précédemment créées, en réorganisant leur ordre d’apparition selon les dernières actualités (que le visiteur voit toujours les playlists actives en priorité).

Avec ces différentes options, vous offrez à votre audience une page YouTube organisée qui va maximiser la transformation (vers vos réseaux sociaux, singles,..) tout en mettant en avant vos contenus (anciens et récents).

4. L’onglet communauté

Encore assez peu utilisé, l’onglet communauté est la partie « réseau social » de YouTube. Vous pouvez y publier des photos, sondages ou des liens vers des vidéos YouTube. Ces posts vont ensuite apparaître sur l’onglet communauté de votre chaîne et dans le fil d’actualité des utilisateurs YouTube (pas uniquement vos abonnés, mais aussi les audiences proches).

Parfait pour faire le teasing de vos lancements ou pour relayer vos dernières vidéos (en particulier celles extérieures à votre chaîne). Mais aussi, vu qu’il est possible de mettre des liens externes, promouvoir single, articles ou tournées. Comme pour les autres réseaux sociaux, il ne faut pas l’utiliser qu’à un but « commercial » (avec uniquement du relais vers des contenus), mais comme une communauté en soi sur laquelle il ne faudra pas hésiter à relayer les contenus ayant fonctionné sur les autres réseaux sociaux ou engager ses membres en commentaires.

Certaines chaînes ont aussi la possibilité de créer des « stories » made in YouTube (en ligne 7 jours), dans la même logique que le reste de l’onglet communauté.

5. Gestion des commentaires

Une des forces de YouTube réside dans les commentaires laissés par son audience. En tant que créateur il est primordial de travailler sur ces commentaires en encourageant sa communauté à participer. Voici 4 axes de travail :

  • 


Le commentaire épinglé
    YouTube permet à ses utilisateurs de mettre en avant un commentaire sous une vidéo. Nous vous conseillons de publier un commentaire qui communique une information importante (lien stream, tournée,..) et pousse à l’interaction (en posant une question) et l’épingler à la sortie de la vidéo.
  • La modération de commentaire

    Il est possible de supprimer certains commentaires (ou de masquer les futurs commentaires de l’auteur) de vos vidéos, par exemple en cas de spam, mais surtout en cas d’insultes. Par expérience nous avons pu observer qu’une chaîne bien modérée voyait au bout de quelques vidéos disparaître les commentaires haineux (les commentaires négatifs entraînants d’autre commentaire négatif et inversement).
  • Interaction avec les commentaires
    Il est également possible de répondre aux commentaires ou de les liker, avec parcimonie. Premièrement vous montrez à votre communauté que vous la lisez, ce qui va la pousser encore plus à commenter. Deuxièmement, en sélectionnant les commentaires vous influencez votre communauté (qui va voir ces commentaires en premier et s’en servir pour faire son opinion ou qui va à son tour commenter à ce sens pour être repris à son tour).
  • Commentaires sous les vidéos d’autres chaînes
    Vous pouvez aussi poster des commentaires sous les vidéos d’autres chaînes vous concernant (par exemple les interviews), pour pousser à l’interaction. Là vous ne pourrez pas épingler le commentaire, mais si vous le postez suffisamment tôt vous serez très certainement le plus liké donc le plus visible.

Ces commentaires servent à fédérer une vraie fanbase mais aussi à augmenter la visibilité de votre vidéo, puisqu’ils sont considérés dans l’algorithme YouTube (comme les likes par exemple).

6. Statistiques

YouTube offre un outil statistique très complet qui va vous permettre d’en apprendre beaucoup plus sur votre audience et son comportement. Il est impossible de résumer cet outil en quelques mots, mais une chose est sûre, vous devez vous en servir pour mieux comprendre le succès (ou son absence) de vos vidéos.

Nous vous conseillons de créer des tableurs de suivi dans lequel vous noterez les principales statistiques (vues, temps de lecture, likes, commentaires) à intervalles réguliers (6h, 24h, une semaine, un mois,..) pour ensuite comparer facilement l’évolution de vidéos à vidéos.
Sur nos chaînes YouTube, nous repérons des chaînes similaires pour suivre les statistiques de leurs vidéos (exemple clips d’un artiste du même acabit) afin d’avoir des repères plus précis sur nos performances.

Ces statistiques vont permettre de voir les points d’améliorations de la chaîne et des lancements de vidéos, ou tout simplement l’évolution de votre carrière/activité.

7. Le temps de lecture

Un point coincé volontairement entre « Statistiques » et « Tendances », tellement il est sont liés. Pour chacune de vos vidéos, pensez au temps de lecture (ou watch time), soit le pourcentage de la vidéo regardée par l’audience, qui peut être compris entre 0 et 100 (on espère que vous êtes plus proche du 100).
Plus vous approchez de 100, plus votre vidéo a plu à votre audience et plus YouTube va la mettre en avant. Pour cela vous devez publier des contenus rythmés, qui sont le vrai combat pour un média ou un YouTuber. Si vous publiez uniquement des clips, il faut éviter des erreurs comme une outro trop longue (ou intro, dans une moindre mesure) qu’une partie de l’audience va zapper en faisant chuter votre « watch time ». Une autre erreur courante est de rajouter 20 secondes à la fin de la vidéo, avec juste l’instru, pour mettre en avant les réseaux sociaux. Sur un morceau de 2:00, c’est 15% de la vidéo qui a une forte chance d’être zappée.

8. Tendances

Les tendances YouTube sont les vidéos mises en avant sur ce précieux onglet de la plateforme. Elles sont censées représenter les vidéos les plus intéressantes du moment. Atteindre un haut niveau des tendances (top 5 en particulier) est la garantie d’être découvert par un public qui n’aurait probablement jamais vu la vidéo.

Pour beaucoup de personnes, le fonctionnement des tendances est obscur, car il est par définition complexe. Son algorithme ne s’arrête pas à un critère fixe, tel un nombre donné de vues sur un laps de temps, mais essaye de mettre en avant des vidéos dont le démarrage reflète un intérêt.

Ainsi il est impossible de savoir tous les critères pris en compte, mais comme pour le référencement sur Google, il faut se mettre à la place de YouTube pour en dessiner les contours. Leur objectif est de mettre en avant les vidéos qui plaisent au public, donc il vont assez logiquement prendre en compte des critères comme : nombre de vues, nombre de likes, watch time (voir plus haut), nombre de commentaires.. Assez basiquement, si une personne regarde la vidéo en entier, la like et la commente, c’est que la vidéo fonctionne et mérite d’être présentée à une plus large audience dans les tendances.

Une fois qu’une vidéo rentre en tendances, son classement est mis à jour toutes les 15 minutes, selon l’évolution de ses statistiques. Si une grande part des personnes qui tombent sur la vidéo grâce aux tendances la quitte ou la dislike, son classement va diminuer ou à l’inverse augmenter.

Un autre point que nous avons pu constater par expérience, c’est qu’une grande part de l’algorithme des tendances dépend aussi de l’historique de la chaîne. Le but est de sanctionner positivement une vidéo sur laquelle « il se passe quelque chose », le meilleur moyen de le savoir et de comparer avec « ce qui se passe d’habitude ». Ainsi si vous faites 100.000 vues en 6h sur chacun de vos clips, et que vous en faites exceptionnellement 200.000, c’est la preuve que la vidéo génère un intérêt particulier. C’est pourquoi il n’est pas rare de voir rentrer en tendances des vidéos de chaînes pas forcément puissantes en cas de collaboration avec un gros artiste (typiquement, une interview d’un média spécialisé moyennement puissant qui arrive à décrocher exceptionnellement un interview d’un gros artiste).

Si vous faites un bon teasing de votre vidéo (notamment avec l’onglet communauté), après avoir précédemment encouragé votre audience à s’abonner tout en les poussant à commenter la vidéo suffisamment intéressante (et dynamique) pour qu’il la regarde en entier et la like, vous maximiser vos chances de rentrer en tendances !

Nous sommes arrivés à la fin de cet article « 8 conseils pour votre chaîne YouTube », en espérant qu’il vous aura plu. Ces conseils ne sont pas exhaustifs, il reste encore beaucoup de points pour parfaitement maîtriser le sujet (ce que nous ne prétendons pas) mais c’est une bonne base de travail pour aller vers cet objectif. N’hésitez pas à commenter ou à nous suivre sur les réseaux sociaux.

  • Avatar
    hong blogger 13 mai 2019
    Reply

    Penser a publier une video de bienvenue sur votre chaine qui s affichera uniquement pour les visiteurs qui ne sont pas encore abonnes, et qui vous permet de presenter votre chaine Youtube en donnant un bref apercu.

  • Avatar
    instagram.com.es 22 juillet 2019
    Reply

    En introduction, comme precise plus haut, votre marque doit apparaitre clairement. Ceci n’est qu’un exemple de la maniere dont il est possible de personnaliser votre chaine YouTube et vos blogs videos. N’hesitez pas a inclure une affiche avec le logo et le slogan de votre chaine YouTube a l’arriere-plan de votre video. Utilisez votre logo et votre palette de couleurs sur tous les medias sociaux de votre chaine. Plus vous developperez la notoriete de votre marque, plus votre chaine YouTube montera en puissance

  • Laisser un commentaire